Yannick Lémonie : Etude de l'interaction d'enseignement-apprentissage: le cas de l'enseignement de la natation sportive en EPS

Mots clé: 
interaction, enseignement, apprentissage, natation sportive, éducation physique, psycho-phénoménologie
Auteurs: 
Yannick Lémonie
Contact: 
yannlemon@aol.com
Jury: 
Gal-Petitfaux Nathalie, Wallian Nathalie (rapporteur), Gouju Jean-Louis (Directeur), Sarremejane Philippe (Directeur), Sève Carole (Rapporteur), Montandon Christiane (Présidente)
Date de soutenance: 
12/11/2009
Résumé en français: 
Le rôle joué par les interactions sociales dans le cadre de l'enseignement n'est plus à démontrer tant sont nombreuses les recherches qui partant d'approches théoriques diverses ont démontré leur importance relativement aux acquisitions des élèves. Au travers de la littérature consacrée au rôle joué par les interactions dans les apprentissages se dessine un concept nomade qui, au delà de sa polysémie, présente des caractéristiques de complexité. Plus précisément, nous définissons les interactions d'enseignement-apprentissage comme des processus co-actionnels susceptible de contribuer à construire aussi bien l'expérience de l'enseignant que de l'élève. Dans ce travail, nous questionnons les dynamiques de fonctionnement des interactions d'enseignement-apprentissages dans l'enseignement de la natation en EPS et les effets constructifs sur l'expérience de l'élève comme de l'enseignant. Dans le cadre d'une modélisation énactive de l'interaction, nous mobilisons la psycho-phénoménologie comme discipline permettant de documenter l'expérience engagée et construite dans l'interaction d'enseignement-apprentissage. Les résultats montrent une organisation relativement typique structurée en trois séquences et associés à quatre formes de dynamique de fonctionnement. Les effets constructifs utiles à la transformation des pratiques sont associés à la construction d'une intersubjectivité dans l'interaction. Cette construction est à relier à la mobilisation par l'enseignant d'une compétence empathique à se mettre à la place de l'élève. Trois niveaux d'empathie sont mis en évidence et agissent différemment sur la dynamique de l'interaction. Enfin, les effets constructifs apparaissent différenciées chez l'enseignant et chez l'élève relativement à la dynamique de fonctionnement de l'interaction d'enseignement-apprentissage. La thèse se conclue par la proposition de pistes pour optimiser les interventions des enseignants dans les interactions d'enseignement-apprentissage en EPS.
Résumé en anglais: 
The part played by social interactions within the framework of teaching is not any more to show so much are numerous research which on the basis of various theoretical approaches showed their importance in acquisitions of pupils. Through the literature devoted to the part played by the interactions in the apprenticeship takes shape a wandering and polysemous concept witch present characteristic of complexity. More precisely, we define teaching-learning interactions as a co-actionnal process witch contributes to build as well the experience of pupil as that of the teacher. In this work, we study the dynamic of these teaching-learning interactions and also constructive effects on the experience of the pupils as of the teacher in Physical education and Sporting (EPS), especially in teaching sporting swimming. Within the framework of an enactive modeling of the interaction, we mobilize psycho-phenomenology witch allowing us to document the experiences engaged and built in teaching-learning interactions. The results show a relatively typical structure organized in three sequences and associated with four forms of emergent dynamics of functioning. The useful effects for the transformation of experience are associated with construction of intersubjectivity in interaction. This construction is to be connected to the mobilization by the teacher of an empathic competence to put itself instead of the other. Three levels of empathy are highlighted and act differently on the dynamics of interaction. Lastly, the constructive effects appear differentiated in the teacher and the pupil compared to dynamics of teaching-learning interaction.
Fichier(s) associé(s):