Bienvenue sur le site de l'Association pour la Recherhce sur l'Intervention en Sport

Compte Rendu Conseil d’Administration – 05 Octobre 2018

Conseil-d'administration

Vous pouvez télécharger la version PDF du compte rendu en cliquant sur le bouton ci-dessous.

Présents : Jérémy BONNI, Cécilia BORGES (Skype), Stéphane BRAU-ANTONY, Claire DEBARS, Serge ÉLOI, Vincent GROSTTEPHAN, Gilles UHLRICH, Olivier VORS, Nathalie WALLIAN (Skype).

Excusées : Fabienne BRIERE, Souha ELANDOULSI

 

  1. Approbation du compte rendu (CR) du dernier conseil d’administration (CA) de l’ARIS. Approuvé à l’unanimité.
  2. Pas de questions déposées à ce jour. Y en a-t-il ? cf. une question diverse en fin de CR.
  3. Passation des responsabilités (présidence, trésorerie, vice-présidence, ArisSurfer) Présidence : nombreux contacts entre Vincent et Yannick. La passation est maintenant effective. Trésorerie : Stéphane a vu Fabienne. Il ne reste que les chéquiers à transmettre. Solde du compte à ce jour = 14.504,19€ Tous les membres du CA doivent transmettre leur RIB à Stéphane. ARIS Surfer : Jérémy a fait la transition avec Stéphane.
  4. Biennale Liège
  • Quel est le rôle du CA de l’ARIS quant aux orientations et directions pluriannuelles de recherches (notamment thématiques des biennales) ?
  • Réponse courriel Marc CLOES
  • Quelle place pour les Workshops ou symposiums praticiens dans le cadre des biennales ?
  • Envisager un statut C pour les enseignants-docteurs (pas de financement pour participation à colloque par un labo de recherche) 
  •  

Proposition d’un tarif spécial pour la biennale 140€ ou 175€

 

A. La thématique des biennales

Le CA de l’ARIS part du programme proposé, mais certains points méritent discussions avec les organisateurs.

La question de la thématique qui est autour des questions de santé et d’une EP de qualité ne laisse pas la place à une approche critique de ces concepts. Il semble pourtant que par exemple, pour ce qui est de la santé, un débat soit ouvert sur la réalité du lien existant entre sport et santé. C’est comme si, ces problématiques relevaient d’une certitude et que les intervenants éducatifs étaient là pour mettre en application cette injonction.

Quelle conception de la santé ? Qu’est-ce qu’une EP de qualité ?

Quelle est la place de la recherche dans ce contexte ?

La phrase « favoriser la transposition des enseignements de la recherche sur l’intervention en sport » pose question et elle renvoie à la mise en application d’une science qui aurait un point de vue surplombant sur l’intervention (modèle de la science appliquée)

Il faut revoir les textes de cadrage et les axes pour y ajouter un certain regard critique.

Tout cela pose le problème de la place des communicants dans le paysage dessiné ici. Les chercheurs en intervention qui ont l’habitude de venir doivent s’y retrouver pour communiquer.

Il y va donc de la responsabilité de l’ARIS que de peser sur la ligne éditoriale de ses biennales. Une société savante doit peser sur le contenu de sa biennale sinon elle n’est qu’une chambre d’enregistrement qui n’a pas de vocation à orienter la recherche dans son domaine.

Se pose alors la question de savoir pourquoi des membres de CA sont élus.

Le (re)cadrage : le termes est un peu fort : proposition : le CA peut donc s’autoriser faire des propositions, cela fait partie de son travail du travail du bureau et du CA de l’ARIS,

La demande partagée en CA consiste à proposer aux organisateurs de prévoir, des ouvertures pluralistes et la place à une autre vision du monde dans leur présentation des axes.

 

B. Workshop ou symposiums sur les pratiques d’entraînement ou d’EP

Il est fortement souhaité qu’une telle session soit prévue sur une demi-journée sans que d’autres sessions ne soient programmées en parallèle. Il s’agirait d’une session ARIS et non la session d’un autre colloque annexe. Une façon pour le CA de l’ARIS de marquer son attachement à l’intervention.

 

C. La composition du conseil scientifique.

Il s’agit de solliciter prioritairement les chercheurs de l’ARIS même si une ouverture vers d’autres chercheurs peut être envisagée.

 

D. Les conférenciers

Des conférenciers de l’ARIS sont souhaités.

 

Vote 1 du point 4 :

Mandat est donné au Bureau de l’ARIS pour réaliser les navettes entre l’ARIS et les organisateurs de la biennale de Liège. Le bureau devra soumettre au CA le programme pour un autre tour de navettes éventuel ou une approbation du programme.

Adopté à l’unanimité du CA

 

Vote 2 du point 4 :

Envisager un statut C pour les enseignants-docteurs.

Proposition d’un tarif spécial pour les enseignants-docteurs de 140€ si l’inscription se fait dans les délais du 1er appel avec tarif préférentiel et de 175€ si l’inscription se fait après.

Adopté à l’unanimité.

 

 

5. Les commissions : rôles, composition.

A. Communication : Jérémy BONNI, Cécilia BORGES, Claire DEBARS.

  • ARIS Surfer : comme il est de tradition, c’est un représentant étudiant Jérémy BONNI qui reprend ARIS Surfer.
  • Page Facebook : (1.700 abonnés actuellement). Qui gère ? Je n’ai pas noté.
  • Site Internet : reprise en main du site par Claire DEBARS.

Axes de développement du site :

  • Accès à des archives
    • Paiements en ligne (adhésion à l’ARIS, inscription aux biennales, achat de livres… : cf. Paiement en ligne – Helloasso
  • Twitter : il est envisagé de créer un compte Twitter durant la biennale. Cécilia BORGES en est chargée.

 

B. Jeunes Chercheurs : Stéphane BRAU-ANTONY, Serge ÉLOI, Vincent GROSSTEPHAN.

La biennale des doctorants de l’ARIS se déroulera le 06.05.2019 à Reims.

Comme demandé en CA, le programme de l’an dernier est joint au CR pour exemple.

 

C. Recherche, Formation et pratiques professionnelles : Cécilia BORGES, Fabienne BRIÈRE, Vincent GROSSTEPHAN, Gilles UHLRICH.

Initiatives réalisées :

– Symposium ARIS Lille : « La notion d’exercice en sports collectifs ».

– Symposium ARIS Lille : « Dispositifs collaboratifs entre chercheurs et intervenants ».

Quelles nouvelles initiatives dans le futur ?

– Publications dans les revues professionnelles ?

La pérennisation des Journées Alain DUREY (JAD) rentre dans ce contexte.

Les JAD seront groupées à la biennale des jeunes doctorants et se dérouleront le 07.05.2019 à Reims. Cette année, le thème sera :

« Collaboration entre chercheurs et praticiens dans le champ de l’intervention éducative : pourquoi ? Comment ? »

 

D. Relations internationales : Cécilia BORGES, Souha ELANDOULSI, Serge ÉLOI, Oliviers VORS, Nathalie WALLIAN.

 

A. Politique de développement 

Objectifs :

– Diffuser la position épistémologique de l’intervention éducative dans le domaine du sport et de l’EP à travers le monde.

– Intégrer des réseaux de chercheurs

– Créer des réseaux de recherche sur l’intervention

– Publier à l’international

 

Cela nécessite de procéder par étape :

1re étape : faire le bilan de nos réseaux

Parmi les membres du CA de l’ARIS, qui fait quoi ? Sur quelles thématiques ? Dans quels réseaux ? Dans quels pays ?

Bilan à établir pour la Francophonie et à l’international de langue étrangère.

Bilan à réaliser dans les semaines qui viennent par les membres de la commission « Relations internationales ».

2e étape : adopter une stratégie de développement lors d’une discussion en CA.

3e étape : mettre en application cette stratégie.

 

B. Relation avec les pays en voie de développement

Notre politique de soutien aux pays en voie de développement doit-elle se résumer à une aide financière sur les inscriptions aux biennales ?

– Permettre l’organisation d’une biennale dans un pays partenaire.

– À Dakar par exemple ? (Francophonie)

 

C. Développement à l’international

– Envisager une biennale dans un pays de langue étrangère =>Taïwan par exemple.

 

Les commissions se sont composées au fil de la discussion du CA. Évidemment, les absents à cette réunion ou les membres qui étaient en Skype et qui n’ont pas pu suivre l’ensemble des débats sont les bienvenus dans les commissions de leur choix. Merci de me le signaler.

6. Point d’informations

  • Dossier HCERES :

Problème de méthode et de contenu du référentiel d’évaluation qui ne prenait pas en compte les spécificités des SHS. Promesse de revoir le référentiel d’évaluation des produits de la recherche en 2018 et des participants au groupe de travail… Tout cela dépasse le point de vue français dans la mesure où les SHS sont au niveau international, la part du pauvre de la recherche et notamment en ce qui concerne la recherche sur l’intervention. L’ARIS défend des critères de qualité de la recherche qui ne sont pas ceux qui sont en vigueur actuellement.

 

  • Réseau national d’accompagnement scientifique de la performance (INSEP) : infos et stratégie ARIS. Invitation de l’ARIS en tant que société savante. Présentation de ce pourrait être l’accompagnement de la performance. Cette réunion a vu la présentation d’institutionnels. Puis, présentations d’acteurs du monde scientifique sous l’étiquette « recherches collaboratives » qui en fait étaient des recherches pas du tout collaboratives. Ici encore, le chercheur est dans une posture surplombante pour expliquer au praticien comment faire. Nécessité d’une veille active, car il est annoncé un doublement du budget des thèses de type Cifre. Rien sur les SHS ? et sur la notion d’intervention…

 

  • Réactivation de l’observatoire des recherches menées au sein de l’ARIS. Publications dans eJRIEPS 19 (2010) et PESP (2015). L’observatoire n’existe plus et les données commencent à dater. Sommes-nous très au clair sur les axes de développement de l’ARIS ses dernières années ? Comment mener une réflexion épistémologique sur l’intervention sans connaître le champ des recherches scientifiques récentes qui s’y rapportent ?

 

Appel à recherche : le CA de l’ARIS se prononce pour lancer un appel à recherche financé à hauteur de 1.000€, finalisé par une communication dans une biennale de l’ARIS et par un article scientifique sur le thème du panorama des recherches en intervention dans le cadre de ses biennales depuis 2010. Adopté à l’unanimité.

Stéphane BRAU-ANTONY est chargé de la rédaction de cet appel à projet.

 

  • Quel positionnement de l’ARIS pour les élections CNU ?

Avis – Le CA de l’ARIS estime que l’ARIS en tant que société savante n’a pas à intervenir dans la gestion des carrières des enseignants-chercheurs. Il estime que cela relève de la responsabilité des organisations syndicales. L’ARIS ne se présentera ni dans une liste ni ne soutiendra une liste en son nom propre.

Adopté à l’unanimité.

 

  • Présence de l’ARIS dans les concours

– Quelle représentation des sociétés savantes dans les jurys de concours ?

– Quelle représentation des sociétés savantes dans la construction des programmes des concours ?

Comment institutionnaliser la participation des sociétés savantes à la gestion des concours d’une manière générale. L’ARIS se propose de rencontrer l’inspection générale à ce sujet.

Sont mandatés par le CA : Vincent GROSSTEPHAN, Gilles UHLRICH et Olivier VORS.

 

7. Questions diverses

  • Remboursement déplacements
  • L’envoi des RIB solutionnera le problème des remboursements.
  • Le scan des tickets pourra être envoyé comme justificatifs.

 

Le CA prend fin à 16h15.

Articles Récents

  • SUIVEZ-NOUS
  • catégories
  • ARTICLES RÉCENTS

A PROPOS DE L'ARIS

Association regroupant une communauté de chercheurs, doctorants et professionnels dédiée à l’intervention en sport.

Fermer le menu